Visite de la chapelle de Magrigne par les CE1 de Saint-André-de-Cubzac

Mardi 31 janvier, nous sommes allés visiter une chapelle du Moyen Âge à Magrigne (St Laurent d’Arce). Cette chapelle a été construite vers 1180 par les moines Templiers.

Elle se trouve sur le chemin de St Jacques de Compostelle.

Les moines soignaient les voyageurs avec des plantes qu’ils cultivaient. Ils accueillaient aussi les voyageurs et leur donnaient à manger. En échange, les pèlerins donnaient de l’argent ou travaillaient dans les champs.

Les corbeaux servaient à poser des poutres en bois. Ces poutres en bois maintenaient les bâtiments construits à côté de la chapelle. C’est là que les voyageurs étaient (sans doute) hébergés et soignés.

 

Et pour compléter ce travail voici un dessin réalisé par Léo Drouyn le 15 mai 1859. 

Un peu de vocabulaire pour préparer la visite de …

…L’église


APPAREIL / APPAREILLAGE : assemblage des pierres d’un mur, plus ou moins régulier

ARC BRISÉ : arc formé de deux portions de circonférence formant un angle plus ou moins aigu

ARCATURES : ensemble d’arcades

ARCHIVOLTE : arc supérieur au-dessus des voussures du portail

ASTRAGALE : moulure en forme de cercle située entre le chapiteau et le fût de la colonne

BAIES CAMPANAIRES : ouvertures pour les cloches.

CHAPITEAU : bloc de pierre taillé, souvent sculpté, surmontant le fût d’une colonne, d’un pilier ou d’un pilastre       et recevant la retombée d’un arc

CHEVET : partie extrême de la nef, à l’orient, assimilée à la partie haute de la croix recevant la tête (le chef) du Christ

CLAVEAU : pierre taillée d’une forme spéciale pour former un élément d’un arc

CLOCHER : tour ronde, carrée ou polygonale contenant les cloches

COLONNE : pile cylindrique ayant une base et un fût surmonté souvent d’un chapiteau

 

Colonne
Colonne

CORBEAU : pierre en saillie pouvant supporter une poutre ou une corniche

CORBEILLE : partie centrale du chapiteau, souvent décorée ou historiée

CORNICHE : partie saillante couronnant le sommet d’un édifice ou de l’une de ses parties

ENFEU : (vient de enfouir) niche funéraire creusée dans l’épaisseur d’un mur.

ENTRELACS : lignes courbes qui se croisent – Motif décoratif.

FACADE : face occidentale de l’église, à l’opposé du chevet, où s’ouvre souvent le portail

FONTS BAPTISMAUX : cuve de pierre où l’on pratiquait les baptêmes

FÛT : partie centrale de la colonne, entre sa base et le chapiteau

ICONOGRAPHIE : représentation décorative imagée, peinte ou sculptée

NEF : partie centrale de l’église, accueillant les fidèles, entre la façade et le sanctuaire

PIGNON : mur surmonté d’un triangle

PORTAIL : porte d’entrée de l’église

RINCEAUX : motif d’ornement courbe et gracieux représentant la tige d’un végétal d’où se détachent des rameaux

 

ROMAN : Nom donné à l’architecture chrétienne et à l’art chrétien des XIe et XIIe siècles.

SARCOPHAGE : réceptacle en pierre du corps du défunt

TAILLOIR : tablette décorée formant la partie supérieure du chapiteau

TORE : moulure ronde et épaisse

TRAVÉE : espace de la nef délimité par quatre piliers

VITRAIL : panneaux de verre sertis de plomb