Un peu de vocabulaire pour la visite du…

…Château


 

Archère en Croix Pattée

ARCHÈRE EN CROIX PATTÉE : Dans un mur, ouverture longue et étroite entaillée en son milieu d’une rainure pour tirer à l’arc ou à l’arbalète. Ce type d’archères apparait tout d’abord dans les régions sous domination anglaise.

ARC de DÉCHARGE : Élément d’architecture utilisé pour soutenir une construction supérieure en repoussant  son poids sur les côtés.

CONTREFORT : Pilier, saillie, mur massif servant d’appui à un autre mur qui supporte une charge.

COURTINE : Partie d’un mur de fortification comprise entre 2 tours.

DOUVES : Fossé, généralement plein d’eau, entourant un ouvrage fortifié pour en assurer la protection.

ÉCHAUGUETTE : Guérite en pierre, placée en encorbellement aux angles d’une muraille fortifiée ou d’une tour d’un château fort, d’un bastion, pour en surveiller les abords. Voir aussi : bretèche et poivrière.

LOGIS : Lieu d’habitation du seigneur et sa famille de même que les chevaliers les plus fidèles. Le logis est constitué par les cuisines, la grande salle où le seigneur reçoit ses hôtes, les chambres, l’oratoire qui permet d’honorer ses devoirs envers l’Eglise et l’étuve qui est une salle voûtée dans laquelle les châtelains prenaient des bains chauds.

MEURTRIÈRES : Ouverture, fente verticale pratiquée dans un mur de fortification pour jeter des projectiles ou tirer sur des assaillants.

MOTTE : Terre-plein surélevé circulaire, établi artificiellement.

PALISSADE : Barrière, clôture faite d’une rangée de pieux, de perches ou de planches afin de protéger les abords du château fort.

Laisser un commentaire